Audience sur l’avenir de l’orientation sur le territoire normand

Le SGEN-CFDT de Basse-Normandie a été reçu par Mme Puppini, nouvelle DRAIO normande.

Ci-dessous nos questions, les éléments de réponse, et les demandes complémentaires que nous lui avons envoyé à la suite. Nous attendons sa réponse.

 

Point clairement abordé :

· Académie fusionnée: un recteur, un CSAIO, SAIO avec 2 sites, il était question d'un adjoint au CSAIO pour Caen ?

Votre réponse : Fusion de l’académie : académie régionale, CSAIO devient DRAIO Déléguée Régionale Académique Information Orientation. Le support de poste vacant au SAIO de Caen pourra être utilisé pour un adjoint de la DRAIO, implanté à Caen, dont les missions ne sont pas encore définies mais auront le périmètre académie régionale.

Points à préciser :

Même si le temps ne l’a pas permis, vous avez certainement compris le besoin crucial également de clarifier le cadrage national et académique des missions et activités des psychologues EN, spécialité EDO et l’avenir des CIO.

Après des menaces fortes sur l’avenir des CIO, le ministère est depuis des mois silencieux, le niveau académique a quant à lui été très éloigné des professionnels concernés (Psy EN, DCIO), puis absent.

· Pouvez-vous préciser le schéma d’animation des réseaux prévu ?

Budget des CIO : 2ème dotation en mallette WISC V prévue l’année passée.

La meilleure prise en compte des besoins des élèves amène une montée ces dernières années de demandes d’examen psychologique. Le rectorat avait assez rapidement déployé vers les CIO une 1ère dotation de mallettes WISC V. Partager les mallettes entre les membres des équipes sur des secteurs étendus est parfois très compliqué et est très souvent source de tensions.

Cette dotation était partielle et devait être complétée.

· 2ème vague de dotation ?

· Achat de mallettes WAIS (+ 16 ans, une seule pour toute l’académie !!!)

· Augmentation des crédits pédagogiques nécessaires :

1. Cette montée des bilans n’est pas sans impact sur les crédits pédagogiques des CIO. Le coût d’un livret de passation s’élève à 8,5€ par passation. Si on estime à 10 bilans par psy EN par an, cela correspond à la dotation théorique de crédit pédagogique par personnel.

2. De nombreux outils d’aide à l’orientation ne sont plus des logiciels (valables sur plusieurs années) mais des applications en ligne avec abonnement limité dans le temps, et ont donc un coût annuel plus élevé.

3. L’évaluation fine des besoins spécifiques d’un élève et l’élaboration d’aménagements pédagogiques pertinents nécessitent de plus en plus l’utilisation d’outils plus spécifiques que les échelles de Wechsler (repérage des troubles de l’attention, batteries neuropsy, exploration de la personnalité …) et donc de nouveaux investissements.

Remarque générale : le report d’achats groupés, ou l’absence de réponse de certains services, selon eux, faute d’information sur le devenir des CIO contribue à un climat anxiogène sur l’avenir de nos services.

· Carte des CIO ?

Sur ce sujet, les inquiétudes de l’ensemble des personnels des services, toute catégorie confondue, sont fortes et ce depuis plusieurs mois. Les réorganisations des services dans l’académie d’Orléans-Tours annoncées récemment sont les seules informations de changement que nous avons et inquiètent encore plus l’ensemble des personnels.

Vous avez rappelé que la carte cible des CIO était atteinte, que votre action s’inscrit dans la volonté du ministre, qui n’a pas donné de consignes pour l’instant sur ce sujet aux Recteurs. Pour autant, l’intersyndicale au niveau national rapporte que dans les services centraux les réorganisations des services seraient discutées.

Sur notre attachement au service public d’orientation, et à un réseau d’accueil des publics, vos propos nous ont semblé confus voire contradictoires. Alors qu’il nous semble déontologiquement impossible de trier les publics à accueillir, vous nous avez indiqué que pour les jeunes du privé, l’EN privé pouvait investir dans du personnel. Mais vous avez également reconnu que les CIO faisaient partie du SPRO et se devaient d’offrir un 1er accueil du public et pouvoir réorienter vers le service pertinent si besoin.

· Que doit-on comprendre ?

Nouvelle compétence de la Région.

Loi du 5 septembre 2018 : la nouvelle compétence « Orientation » des Régions, la mise en place d’AROM en Normandie et des agences.

Vous avez rappelé que la compétence de la Région portait sur l’information sur les formations et les métiers. L’EN gardait compétence sur l’affectation, les aspects pédagogiques et l’accompagnement des élèves.

Sur le terrain, la complémentarité et le partenariat sont à préciser et clarifier rapidement, notamment pour les DCIO :

Le fonctionnement et l’animation des PSAD, les relations école-entreprise, CLEE, les actions parcours avenir…

La Région dans certains territoires met en place ses projets d’actions et la frontière entre Information – conseil, pédagogie s’avère peu perméable dans les projets qui se mettent en place (ex : association labellisée au niveau régional-académique, va former des PP en Education à l’orientation : éducation aux choix, théorie de Holland, la partie information pourrait être laissée aux psy EN…) et peuvent impacter l’activité des CIO et la mobilisation des personnels (café des parents…).

· Nécessité de clarifier le pilotage (Rectorat-Région), les modalités de partenariat, les priorités des personnels et des services.

Contexte de la création de l'agence régionale de l'orientation et des métiers, appel à candidature de la Région pour 7 postes.

Vous avez précisé que cela se passait dans le cadre de la mise à disposition (non conservation du poste, retour possible dans le corps en fin d’expérimentation).

Les DCIO, psy EN, personnels de l’EN occupent leur fonction et ont droit à certaines primes selon leur fonction ?

· Les primes sont-elles maintenues ?  Sans cela, cela reviendra très souvent à une mise à disposition avec perte de salaire net.

· La question de la dynamique sur les territoires, de la complémentarité sera d’autant plus sensible sur les territoires avec coordonnateurs territoriaux.