CACCFC de l’académie de Caen, 26 juin 2018

La commission académique consultative compétente à l’égard des CFC s’est tenue au rectorat de Caen. Etaient présents le SGEN-CFDT, la FSU, l’UNSA et SUD, ainsi que le DIAFPIC, Emmanuel Didier.

Recrutement des CFC

Une procédure unique a été mise en place au niveau régional, concernant donc les GRETA des académies de Caen et de Rouen.

Elle consiste d’abord en une campagne d’information (publication sur les sites des GRETA, information auprès des chefs d’établissements et des corps d’inspection, réunions publiques dans chaque département, diffusion auprès de toutes les académies).

L’ensemble des dossiers subit une présélection. Sur 54 dossiers déposés en Normandie, 19 seulement ont été convoqués à l’épreuve orale.

Les entretiens individuels durent 45 minutes, avec la présentation d’une étude de cas et un échange avec le jury. Ce dernier établit une liste d’aptitude. En fait deux listes sont établies, une pour Caen et une pour Rouen, certains n’ayant candidaté que sur une seule académie.

 

Pour Caen, 25 dossiers ont été déposés, 11 ont été convoqués et 7 candidats ont été inscrits sur la liste d’aptitude.

 

Validation des CFC en année probatoire.

Etre sur la liste d’aptitude des CFC ne veut pas dire être employé. Il faut qu’une place soit disponible. Les collègues réellement recrutés bénéficient d’une formation d’une année et sont validés, ou pas, au bout de cette période.

C’est une formation interacadémique lourde, mais le taux d’échec n’est pas négligeable. Aussi le DIAFPIC rencontrera tous les CFC en année probatoire dès janvier prochain pour faire un premier bilan et envisager d’éventuelles corrections.

Un jury composé d’un IPR, d’un CFC et d’un CESUP se réunit mi-juin, entend les stagiaires et valide.

3 collègues ont été validés cette année, et 3 ne l’ont pas été, pour des raisons diverses.

 

“Mouvement” des CFC

Une fiche de voeux est à remplir en janvier pour les collègues CFC qui souhaitent changer d’affectation. Une seule demande a été faite cette année. Les postes restants sont affectés à des CFC en année probatoire. Le DIAFPIC est favorable à la réunion d’un groupe de travail préalable au CACCFC, avec les représentants des personnels, pour étudier en transparence les demandes de mutation qui pourraient être faites l’année prochaine.

 

Par ailleurs, il a été annoncé par le DIAFPIC qu’un groupe de travail se pencherait sur une harmonisation des grilles de salaires pour les CFC et les formateurs contractuels dans l’ensemble des GRETA normands. Nous le revendiquions depuis plusieurs années et le recteur semble nous avoir enfin entendu !