CIO : faire confiance aux personnels

logo sgen cfdtLe SGEN-CFDT de Basse-Normandie a envoyé 3 demandes d’audiences. Une au recteur d’académie, une au DASEN du Calvados et une au président de la région Basse-Normandie

Il sera reçu au rectorat le 14 janvier.

En rendant le SGEN-CFDT de Basse-Normandie majoritaire chez les COP et les directeurs de CIO, les personnels ont clairement fait le choix d'une orientation ouverte et partenariale. Si le coeur de leur métier reste bien le travail auprès des publics scolaires, ils sont prêts à ce que les CIO participent au Service public régional d’orientation (SPRO), en prenant une part active dans le champ de l'orientation tout au long de la vie. ​

.

Fort de cette légitimité électorale, le SGEN-CFDT entend faire entendre la voix des personnels aux différents acteurs de la recomposition actuelle de la carte des CIO : Education nationale et Région. La Charte régionale de l’orientation s’élabore en ce moment et les personnels ne doivent pas être exclus des discussions.

De même, si la carte du réseau des CIO n’est pas un tabou pour la CFDT, la revoir doit se faire dans l’intérêt du public et dans la préservation des droits des personnels.

La CFDT demande que les rectorats associent les personnels et les syndicats à la réflexion sur la carte cible des CIO, pour définir les conditions locales d’une réorganisation : accessibilité, proximité, visibilité pour les publics, conditions de travail correctes pour les personnels ...

Enfin, la DRONISEP doit pouvoir continuer à fournir une mission de service public accessible à tous.

Pour le dialogue social prôné par la CFDT, il est nécessaire d’abandonner un syndicalisme de posture pour un syndicalisme de proposition et de responsabilité. Cela nécessite cependant que nos interlocuteurs jouent le jeu d’un dialogue social constructif et que les partenaires sociaux puissent intervenir en amont de l’élaboration des projets.

Ci-dessous les demandes d’audience.