CLIC SGEN BASSE NORMANDIE du 21 février 2013 open

  Bonjour,

Les mauvaises raisons pour ne pas adhérer au Sgen-Cfdt

« Bon, j’ai rien contre, mais là je suis un peu juste, alors adhérer, tu vois, c’est un peu trop cher pour moi » (réponse en fin de message)

Hors-classe des agrégés
L'affichage des avis des IPR et des chefs d'établissement pour la hors-classe des agrégés a été repoussé. Il devait avoir lieu du 13 au 14 février, il se fait maintenant du 21 au 24 février.
La date de contestation des avis était le 19 février. Elle est repoussée au 28 février.

Congés formation
La réunion de travail aura lieu le vendredi 15 mars (enseignants). Si vous avez un dossier à faire défendre, envoyez-le nous rapidement (SGEN-CFDT, 2 rue du Général Decaen, 14000 Caen ou par courriel).

Contestation de la note administrative
Vous avez jusqu'au 15 mars pour éventuellement contester votre note administrative, par voie hiérarchique (sauf les PEGC, la date limite était le 20 février). Le détail ici.

Postes de CPE
3 postes de CPE ont été attribués à l'académie pour l'année prochaine. Cependant, il seront utilisés l'année prochaine pour la formation des "stagiaires CPE (les admissibles de juin 2013 qui auront un tiers-temps payé un mi-temps).
Il est aussi envisagé que les postes de CPE vacants soient transférés, en application du barème d'affectation des postes de CPE dans l'académie.
Le compte-rendu du groupe de travail ici (réservé aux adhérents).

Fin du jour de carence dans la fonction publique
La CFDT, comme toutes les organisations syndicales, avait dénoncé cette disposition de la loi de finance 2012. Elle était le véhicule d'un préjugé selon lequel les fonctionnaires seraient des fainéants, qu'ils abuseraient des congés maladie. Il s'agissait d'une mesure électoraliste.
Elle était de plus discriminatoire car de nombreux salariés du privé n'ont pas de journée de carence (prise en charge par leur entreprise).
Cette victoire a été obtenue par la négociation, ce qui légitime l'action actuelle de la CFDT de privilégier le dialogue social à l'affrontement.

Enquête sur les déplacements professionnels : une large audience.
L'enquête académique mise en ligne par le SGEN de Basse-Normandie la semaine dernière a été remplie par plus de 1200 personnes (sur 15000 personnels environ). Ce premier chiffre montre que les collègues se sentent très concernés par le problème. Les résultats seront bientôt publiés.

Comment accélérer les choses ? Réponse de la FSU : freiner de toutes ses forces !
C'est un résumé de la position de la FSU, telle qu'elle ressort du congrès qui vient de se tenir (résumé sur le Café pédagogique ici).
D'un côté, le discours prône la fin de l'immobilisme : " il y a des décisions, des mesures à prendre qui ne doivent plus attendre !" , il faut "recréer l'espoir d'une véritable ambition sociale", "La nécessaire démocratisation du système éducatif exige un projet éducatif plus ambitieux".
De l'autre côté, les actions vont en sens contraire. La FSU s'oppose au décret sur les rythmes scolaires par la grève (le 12 février), elle appelle le 5 mars à voter contre le projet de loi sur la sécurisation de l'emploi, elle s'oppose encore au projet de loi sur la décentralisation et enfin elle appelle à la mobilisation contre la loi sur la refondation, avec la CGT et FO.
Il est tout de même paradoxal que ceux qui reprochent au gouvernement de ne pas assez appliquer le slogan de campagne "le changement, c'est maintenant" prônent en fait la maxime "arrêtons tout car le changement, c'est inquiétant".

Les bonnes raisons pour adhérer au Sgen-Cfdt :  Adhérer au Sgen-CFDT, c’est payer une cotisation qui correspond à moins de 1% du montant annuel imposable (entre 0,75 et 0,8 %), dont les deux tiers sont ensuite déductibles des impôts. En plus, avec le PAC, le paiement de la cotisation est échelonné en six mensualités.

Alors, j'adhère au SGEN-CFDT !