CLIC SGEN BASSE NORMANDIE du 21 mars 2013 open

Bonjour,

Les mauvaises raisons pour ne pas adhérer au Sgen-Cfdt

« Oh tu sais, moi, les syndicats… c’est politique…et moi je ne fais pas de politique ». ( réponse en fin de message)

Les militants du SGEN sont largement débordés en ce moment face à un calendrier très chargé (mutations, postes, liste d'aptitude, hors classe, loi d'orientation .....). Ne pas hésiter donc à nous relancer si une demande est oubliée, et nous pardonner pour d'éventuels retards.
Ceci explique aussi le retard du Clic et son caractère incomplet.

Mutations intra
Les voeux pour les mutations intra dans l'académie sont à faire jusqu'au 31 mars sur Iprof. Les dossiers médicaux et handicap sont à déposer jusqu'au 2 avril.
Toutes les infos, y compris la fiche de suivi syndical, sont sur le portail des mutations intra du SGEN Basse-Normandie a été mis à jour. Les postes partagés sont dans la partie réservée aux adhérents. Le site SGEN+, traditionnellement utilisé pour suivre les mutations, a été refait cette année et n'est pas encore réellement efficace pour l'intra. Les élus eux restent efficaces et vous pouvez les joindre directement par courriel (2dcaen@orange.fr).

Temps partiels
Pour ceux qui ont fait une demande de mutation inter, et qui n'en feront pas à l'intra, la date limite de demande de temps partiel est demain vendredi 22 mars.

PEGC
La CAPA annuelle des PEGC aura lieu mercredi 27 mars. Nous envoyer vos dossiers pour être suivis.

Liste d'aptitude aux corps des certifiés et agrégés
Les CAPA auront lieu vendredi 29 mars. Que ceux qui ne nous ont pas transmis leur dossier le fassent rapidement.

Postes adaptés et congés formation
Les groupes de travail ont eu lieu. Nous avons normalement informé tous ceux qui nous avaient confié leur dossier. En cas d'oublis, nous avertir.

Hors-classe
Pour tous les corps, sauf agrégés et COP, les affichages des avis des IPR et chefs d'établissement se fera du lundi 25 au mercredi 27 mars. Il faut contester (éventuellement) très vite, avant le 29 mars, directement auprès des intéressés.

Créations et suppressions de postes
Les documents (propositions de l'administration) ont été mis en ligne dans la partie réservée aux adhérents. Pour le Calvados, il manquait un document qui a depuis été rajouté. La Manche se fait toujours désirer à cette heure.

Les CIO en grave danger.
Les CIO sont les établissements qui regroupent les conseillers d'orientation - psychologues (COP). En effet, le travail des COP se fait en établissements scolaires, mais aussi auprès du public directement dans les CIO, et il dépasse le cadre du Second degré. Depuis déjà de nombreuses années, l'avenir des COP tourne autour de deux directions possibles : intégrer un service public d'orientation destiné à tous, tout en gardant des interventions dans les établissements ; ou bien rester un service de l'Education nationale, coupé des autres publics, adultes en particulier. Le SGEN a toujours soutenu la première option, qui permettait de pérenniser l'existence des CIO et de garder le lien entre le monde professionnel et les COP. D'autres syndicats au contraire prônaient la seconde option.
La loi de décentralisation en discussion avait, dans un premier temps, penché pour la première solution, en projetant de confier aux régions le financement des CIO tout en gardant les COP fonctionnaires d'Etat avec des interventions en établissement, comme actuellement. Le SNES, avec d'autres, a combattu vigoureusement cette première version au prétexte que les COP risquaient de passer fonctionnaires territoriaux, ou au nom de la vision jacobine qui veut que seul l'Etat central peut amener l'égalité des territoires. Il a fait passer l'idée que les COP refusaient totalement l'idée d'une tutelle des élus régionaux, pourtant élus de la République.
Les régions ont donc pris acte de ce soit-disant refus des personnels et construiront le service public d'orientation sans les COP ! La dernière version de la loi a malheureusement pris en compte cette évolution. Par ricochet, les CIO, que personne ne veut plus financer, risquent de disparaître, avec des COP rattachés dans les établissements (et donc isolés), puisqu'ils ne travailleront plus qu'avec les élèves. Les risques sur les effectifs des COP sont eux aussi réels.
Plusieurs communiqués de presse du SGEN sont disponibles sur notre site.

Les bonnes raisons pour adhérer au Sgen-Cfdt :  Certes, de l’extérieur on a l’impression d’entendre parler des syndicats seulement lors des grèves, des manifestations et autres événements dont la portée est éminemment politique. Mais un syndicat, c’est avant tout une association pour la défense des droits des travailleurs. Ecouter, conseiller, appuyer, voilà les missions que nous remplissons le plus souvent.

Alors, j'adhère au SGEN-CFDT !