CLIC SGEN BASSE NORMANDIE du 4 avril 2013 open

Bonjour,

Les mauvaises raisons pour ne pas adhérer au Sgen-Cfdt

« Moi je veux bien, mais ça va pas : j’ai pas assez de temps, tu sais je fais de la danse moderne et je suis très impliqué dans l’assoc du quartier ». ( réponse en fin de message)

Contestation de note administrative et postes adaptés.
La CAPA se tiendra le vendredi 12 avril pour les COP, CPE et profs d'EPS, le lundi 15 avril pour les certifiés et les PLP. Pour pouvoir être défendu, votre dossier doit être connu par les élus du personnels. Envoyez-le nous par courriel (2dcaen@orange.fr) ou au local (SGEN-CFDT, 2 rue du Général-Decaen, 14000 Caen)

Aménagement du poste de travail
Les dossiers sont à déposer avant le 20 avril. Voir sur notre site.

Mutations
Il faudra renvoyer les confirmations écrites avant le 9 avril, accompagnées des pièces justificatives. Vous pouvez, sur ces confirmations, modifier en rouge les voeux, et corriger les barèmes.  N'oubliez pas, si ce n'est encore fait, de nous renvoyer une fiche de suivi ou de faire une fiche sur SGEN+.
La commission statuant sur les bonifications handicap se tiendra  le 17 avril pour les agrégés, certifiés, PLP et profs d'EPS. Nous transmettre les dossiers si nécessaire.

Avis de la hors-classe
Cela fait maintenant plusieurs années que l'affichage des avis des inspecteurs et des chefs d'établissement pour la hors-classe prend plusieurs jours de retard. Il ne s'agit semble-t-il pas d'un blocage au niveau du rectorat, mais bien à celui de certains chefs d'établissement. En effet, quelques-uns ne remplissent pas les avis dans les temps, et les services de la DPE sont obligés de leur téléphoner pour éviter que tous les collègues d'un établissement se retrouvent avec l'avis par défaut, "sans opposition".

Postes administratifs
Suite à la nouvelle carte cible des postes administratifs en EPLE, que le SGEN-CFDT a approuvé, il va y avoir quelques créations et suppressions de postes à la rentrée prochaine. Cependant, le rectorat a décidé, sur proposition de l'UNSA, de ne pas respecter cette carte cible qui vient à peine d'être faite ! Le SGEN a indiqué son opposition à ce genre de pratiques.
De plus, le rectorat a ajouté à ce mouvement 3,5 suppressions de postes administratifs dans les CIO
. Ces dernières suppressions font suite à l'application d'une autre carte cible, celle des postes administratifs en CIO, que le SGEN a dénoncé, car son seul objectif était de supprimer des postes, appliquant en cela les directives de l'ancien gouvernement. Les priorités ayant changé, le SGEN ne comprend pas le pourquoi ces suppressions de postes. Sauf peut-être pour anticiper la future disparition des CIO et le rattachement des COP aux établissements ? Le SGEN va demander une audience au recteur pour tenter de faire changer la politique rectorale.

Représentativité syndicale

La loi de 2008 a installé de nouvelles règles de représentativité syndicale. Cette dernière est maintenant fondée sur la représentativité réelle, mesurée par l'audience dans les élections professionnelles, et révisée tous les 4 ans. Les accords nationaux et par branche seront maintenant validés en fonction du poids de chaque syndicat représentatif, avec deux règles : un vote positif de syndicats représentant au moins 30% des salariés, et un vote négatif de syndicats représentant moins de 50% des salariés.
Cinq syndicats sont donc représentatifs dans les entreprises privées. La CGT et la CFDT pèsent chacune environ 30 % des voix (30,62% et 29,74% respectivement), FO 18%, CFTC et CGC chacune 10%. Sud et l'UNSA ne franchissent pas la "barre des sélections" (4% et 3,5%, il fallait 8%). La FSU non plus (pas de chiffre).
Il y a à la fois une bonne nouvelle : la CFDT fait quasiment jeu égal avec la CGT, et les syndicats réformistes (CFDT, CFTC, CGC et UNSA) représentent plus de salariés que les syndicats contestataires (CGT, SUD et, en partie, FO). Il y a également une mauvaise nouvelle : CGT et FO vont pouvoir continuer à je ne jamais assumer des accords nationaux : comme à deux ils ne dépassent pas les 50%, ils n'auront pas la responsabilité de tout bloquer en votant contre.
On verra comment évolue, ou pas, le jeu syndical lors des négociations qui s'annoncent sur les retraites.
A noter que ces nouvelles règles font de l'accord sur la sécurisation de l'emploi (ANI), signé en janvier dernier, un accord majoritaire (CFDT, CFTC et CGC dépassent les 50%), contrairement à ce que diffusent la CGT, FO et le Front de Gauche.

Les bonnes raisons pour adhérer au Sgen-Cfdt :  C’est l’adhérent qui choisit son degré d’implication dans le syndicat. Aller aux réunions, aux manifestations, venir donner un coup de main à la permanence, c’est possible… mais pas obligatoire. Même si on n’a peu de temps pour s’y engager, adhérer à un syndicat c’est soutenir son action et avoir l’assurance de pouvoir compter sur quelqu’un en cas de besoin.

Alors, j'adhère au SGEN-CFDT !