Consultation… c’est grave, docteur ?

Dessin socle

C'est fait ! Dans l'académie de Caen, la demi-journée de consultation des personnels sur le projet de socle commun de connaissances, de compétences et de culture, a eu lieu mercredi 1er octobre. Alors, heureux ?...

On imagine aisément les réserves émises à l'annonce de ce travail : la précipitation de l'annonce du jeudi après-midi, remplacé par un mercredi matin, alors que la réforme des rythmes scolaires vient juste d'être généralisée ; le manque de temps (la rentrée n'est pas loin) pour s'approprier le document, à certains moments à la limite de l'abscons.

Pourtant, nombre d'enseignants auront apprécié d'être réunis sur leur temps de travail pour discuter de leur métier, tel qu'il existe aujourd'hui, et tel qu'il est amené à évoluer. Plus important encore, ils ont trouvé beaucoup d'intérêt à être consultés conjointement, enseignants du premier et du second degré. C'est certainement la preuve d'un changement d'état d'esprit : les professeurs de collège se sentent aussi proches de ceux de l'école que de ceux du lycée. Étant un préalable à la réussite d'un projet mené sur toute la scolarité obligatoire, ce constat est encourageant.

Il faut maintenant attendre les suites données à cette consultation. Comment les propositions de modifications seront-elles intégrées ? Le texte sera-t-il rédigé dans un langage plus accessible aux familles (et parfois même aux enseignants...) ? Comment les programmes seront-ils articulés autour des objectifs du socle commun, pour que l'opposition programme/socle ne freine plus l'investissement des enseignants dans sa mise en œuvre ? Quels outils l'institution fournira-t-elle afin de faciliter le suivi des acquis des élèves, d'une école à une autre, de l'école au collège ?

Les premières réponses devraient arriver début décembre, avec la présentation de la version définitive du socle commun par le Conseil Supérieur des Programmes.