Création d’une DAFPIC régionale : le SGEN-CFDT reçu demain par le recteur

NormandieLa création d'une région Normandie englobant les anciennes régions de Basse et de Haute Normandie amène le recteur à envisager la création d'une DAFPIC de région académique unique, remplaçant la DAFPIC de Rouen ainsi que la DAFCO et la DAET de Caen.

Un certain nombre de garanties sont actuellement données aux personnels, quant à leurs postes et à leurs missions. Cependant, le SGEN-CFDT a demandé à rencontrer le recteur de Caen qui pilotera cette fusion. Nous serons reçus demain après-midi. Nous porterons un certain nombre d’inquiétudes, en particulier :

- sur le réseau d’établissements de formation, expérimenté à Rouen et que le recteur veut transposer à Caen, alors que le fonctionnement en Haute-Normandie est loin d’être opérationnel ;

- sur la mobilité fonctionnelle qui risque fort d’être le pendant à la garantie d’une absence de mobilité géographique imposée ;

- sur le pilotage des GIP : qui les dirigera ?

- Sur le cadrage qui s’il était trop hiérarchique, trop strict et trop rapide remettrait en cause les spécificités et les dynamiques propres à chaque académie et brouillerait l’image des GRETA auprès de ses partenaires.

Le SGEN-CFDT demandera des précisions et portera des propositions.

Les personnels caennais ne sont actuellement que très peu associés à la réflexion sur la nouvelle organisation de la DAFPIC unique, alors qu'il est de leurs compétences de contribuer à l'élaboration de la politique des Greta. Les problèmes posés doivent cependant être travaillés collectivement, y-compris avec les collègues de Rouen, pour que les solutions soient cooptées par les personnels chargés ensuite de les appliquer.

Nous vous tiendrons rapidement au courant des informations et des avancées que nous obtiendrons.