Déconfinement dans l’académie de Normandie : les précisions de la rectrice aux représentants des personnels de direction

Une “commission Blanchet”, qui réunit les représentants des personnels de direction avec la rectrice, a eu lieu mercredi 29 avril en début d’après-midi.

En voici les points essentiels que nous avons pu relever.

Ces précisions sont conditionnées aux protocoles ministériels qui seront publiés en fin de semaine (voir le projet second degré ici).

Il s’agit d’un compte-rendu syndical d’une réunion, en fonction de la situation à un instant T : cela ne se substitue évidemment pas aux annonces officielles que pourrait faire la rectrice.

En introduction

Les préconisations seront impératives.

Un texte est en préparation substituant la responsabilité de l’Etat à celle du chef d’établissement.

1. Doctrine sanitaire

· Masque pour l’ensemble des personnels fournis par l’Etat. Les commandes sont passées. Les collectivités vont fournir du matériel à la population et aux EPLE. Il conviendra d’utiliser prioritairement le matériel d’Etat.

· Du gel hydroalcoolique sera fourni pour les professeurs.

· Il est recommandé aux établissements de mettre des distributeurs pour les élèves, qu’ils se lavent les mains en entrant.

· Un plan de déplacement dans l’établissement doit être mis en place.

· Les élèves ne doivent pas changer de salle.

· Les collectivités demandent que l’organisation scolaire soit pensée avec elles. Elles risquent de manquer de personnels.

· Elles sont volontaires pour rouvrir les restaurations scolaires mais avec des contraintes d’emplois du temps : ouverture large pour permettre le respect des consignes sanitaires.

· Le cas des internats n’est pas décidé.

. une salle ou un lieu non utilisé depuis deux semaines et plus n’ont pas besoin d’être désinfectés.

· Les réunions entre adultes doivent respecter le cadre général : 10 personnes maximum.

· Les cas des personnels vulnérables ou avec des personnes vulnérables à la maison seront à considérer avec bienveillance. Un engagement sur l’honneur sera peut-être demandé dans un premier temps, un modèle sera fait par le rectorat.

· Les personnels avec des enfants à garder, normalement, ne devraient plus être nombreux. Il y a une demande pour que les enfants de personnels soient accueillis dans les dispositifs existants.

· Dans les deux cas le télétravail sera substitué au travail présentiel.

2. Doctrine d’accueil

· Priorité : rentrée des élèves du niveau élémentaire.

· Puis 6ième, 5ième en collège

· Dès le 11 mai, il est possible de faire venir les élèves.

· L’ouverture des lycées sera étudiée fin mai pour une ouverture possible en juin.

· Il est possible d’aller au delà de cet accueil minimum, et d’ouvrir à des élèves de niveaux supérieurs en respectant le cadre sanitaire.

· La difficulté est au niveau des moyens : les maires ruraux en particulier peuvent être en difficulté.

· Si des problèmes sont rencontrées, en référer aux services rapidement.

· Pour les agglomérations plus importante, les transports seront assurés.

· Les restaurations partagées école-collège sont en cours de négociation.

L’organisation :

· Mot clés : Progressivité-adaptabilité

· À l’initiative des établissements en lien avec leur collectivité de rattachement

· Ce peut être alternance de groupes, matin/après-midi (mais problème des transports), 2,5 jours, 1 semaine sur 2.

· Des outils de communications seront fournis par l’Etat à destination des parents.

· Un retour des parents quant à leur intention de scolariser leur enfant est recommandé mais pas avant la semaine de reprise.

· Le retour d’expérience de l’accident industriel “Lubrizol” montre que les premiers jours les parents sont frileux puis très vite le retour à la normale se fait.

· Il faudra donc s’attendre à des arrivées progressives. Par contre il n’est pas question d’accueillir “à la carte”. Un enfant qui revient s’engage à suivre avec assiduité (dans la mesure des possibilités matérielles).

3. Doctrine pédagogique

· Le travail scolaire sera axé sur la consolidation ou l’approfondissement des compétences et savoir déjà vus.

· Poursuite du suivi à distance en complément (voir infra)

· Axer les activités sur 2S2C (sport, santé, culture, civisme)

· Utilisation d’intervenants extérieurs possibles

· Prêt de salles de salle, d’infrastructures, ouverture de musée spécifiquement pour les scolaires

· L’UNSS propose son aide

· Les professeurs assurant le présentiel se concentreront sur leur mission devant élèves

· Les professeurs en télétravail suivront les élèves lors du temps libéré de leur demi-groupe

· Les IA-IPR travaillent sur cet aspect.