Des missions identifiées mais des personnels ignorés : les personnels de la Mission de Lutte contre le Décrochage Scolaire (MLDS) en grève le 12 février pour être reconnus

09 février 2014 - Communiqué de presse des Personnels de la Mission de Lutte contre le Décrochage Scolaire (MLDS) de l’Académie de Caen pour diffusion.

Des missions identifiées mais des personnels ignorés : les personnels de la Mission de Lutte contre le Décrochage Scolaire (MLDS) en grève le 12 février pour être reconnus.

tout va bienDevant le blocage des discussions au niveau ministériel, les personnels de la MLDS seront en grève le 12 février 2014 à l’appel de la CFDT.

Le Ministère de l’Education nationale vient de communiquer sur les bons résultats de la lutte contre le Décrochage Scolaire avec 23 000 jeunes en moins et 11 000 jeunes pris en charge par la MLDS en 2013.

Sur l’Académie de Caen, 481 jeunes ont bénéficié en 2012-13 d’une prise en charge par la MLDS. Parmi eux, 76% ont trouvé une solution positive à l’issue de leur accompagnement.

Délibérément identifiés par le ministère comme les personnels experts dans la lutte contre le décrochage scolaire, ces acteurs opérationnels attendent une cohérence entre la reconnaissance annoncée et les conditions actuelles de travail, de recrutement, de salaire …

En effet, l’investissement de ces Personnels est peu reconnu. Alors qu’ils ont en charge un public souvent en grande difficulté, ils sont eux-mêmes victimes de discriminations : contrairement aux autres catégories de Personnels comme les professeurs principaux, les chefs de travaux… ils ne perçoivent pas toutes les primes liées aux responsabilités qu’ils assurent. Ils font preuve d’une grande adaptabilité et se trouvent dans l’obligation d’occuper une multitude de fonctions : ingénieur en formation, coordinateur pédagogique, formateur, accompagnateur, etc.

La lutte contre le décrochage scolaire contribue depuis plus de 20 ans à lutter contre l’exclusion scolaire et participe à la paix sociale en offrant des perspectives d’avenir aux jeunes de plus de 16 ans et en renouant le dialogue avec les familles, souvent déçues par le système éducatif.

Restaurer le confiance des jeunes en leurs capacités de réussite et leur potentialité, remotiver pour un retour en formation, élaborer et accompagner les projets personnels et professionnels en adéquation avec des perspectives d’avenir réalisables, faire du conseil auprès des équipes de direction et des équipes pédagogiques, représentent les missions et les engagements des Personnels MLDS.

La circulaire nationale (NOR : MENE1306159C circulaire n°2013-035 du 29-3-2013
MEN - DGESCO A1-4
) précise  que les personnels de la MLDS développent au sein des réseaux FOQUALE une activité de conseil, d'expertise et d'ingénierie de formation. Ils contribuent à l'élaboration des bilans de positionnement et collaborent à la mise en place et au suivi des actions de formation et des parcours individualisés en lien avec les établissements d'accueil. Ils participent, en relation avec les centres d'information et d'orientation, à l'évaluation des besoins de formation et à l'accompagnement des jeunes vers les organismes les mieux adaptés. Ils permettent de clarifier l'offre de formation et de services auxquels les jeunes peuvent accéder. Ils sont en mesure de proposer des solutions dans le cadre des réseaux FOQUALE.

Les Personnels MLDS assurent des missions qui se sont diversifiées et complexifiées au fil des années avec professionnalisme et enthousiasme pour proposer et garantir un service public de qualité.

Ils n’en attendent pas moins qu’une juste reconnaissance au regard de leur investissement et leur spécificité.

Ils demandent :

- un revalorisation de leur statut en tant que personnels de l’Education nationale à part entière qui passe par une reconnaissance salariale des missions spécifiques et de l’engagement des acteurs auprès des jeunes ;

- l’accès à la titularisation pour tous les personnels, alors que seuls les concours internes disciplinaires ont été ouverts ;

- une définition claire de leurs missions et de l’organisation des services dans le cadre du pilotage de la politique académique.

Pour cela, ils répondront présents au préavis de grève déposé par le SGEN-CFDT et se réuniront en assemblée générale le mercredi 12 février 2014 à 10h00 à la Maison des syndicats de Caen, après une mobilisation devant le Rectorat dès 8h00. Lors de cette mobilisation nationale, les personnels de la MLDS ont demandé une audience au Recteur.

Les personnels MLDS de l’Académie de Caen.