Elections des représentants du personnel CCP et CT du GIP-FCIP de Basse-Normandie Scrutin du 12 novembre 2013

Pourquoi voter SGEN-CFDT ?

Contrairement à d'autres organisations syndicales qui s'intéressent aux personnels du GIP-FCIP des GRETA et de la MLDS (ex-MGI) seulement lors des élections, le SGEN-CFDT a consacré beaucoup d'énergie aux personnels de ces structures.

GRHNous avons apporté des propositions lors du comité de suivi de la réforme des GRETA et quand cela était nécessaire, nous avons rappelé le ministre à ses engagements.

Le décret du 5 avril 2013, même s’il est loin d’être parfait, donne un statut plus solide aux personnels des GIP. En particulier, il a introduit l’obligation d’instituer un CT et une CHSCT. Il permet aussi le passage au CDI.

MGI-MLDS :

Si, dans la majorité des académies, sous l’effet du plan SAPIN,d’actions syndicales (soutenues principalement par le SGEN-CFDT), ou de préconisations de l’Inspection générale, quelques avancées avaient été obtenues (versement de la part fixe de l’ISOE, reprise d’ancienneté dans le classement indiciaire pour les contractuels...), nous observons, depuis, des reculs brutaux et une recrudescence des pratiques locales discriminatoires.

De plus, la diversité des statuts pour un même travail reste inacceptable.

Le travail n'est pas terminé :

- Il faut aligner les droits des personnels des GIP sur ceux du reste de la fonction publique.

- Il faut aussi donner moins de précarité, permettre un passage massif ers la titularisation.

- Le champs du GIP-FCIP est élargi. Cela va nécessairement donner plus de travail. Il faut en face les emplois correspondants.

Le SGEN-CFDT propose et agit aussi bien au niveau national qu'académique.