Grève des ATSEM à Caen lundi 15 juin

Appel de la CFDT CCAS : Grève des ATSEM Caen 2015

La CFDT a déposé un préavis de grève reconductible à partir du lundi 15 juin 2015 à 15h30. Celui-ci concerne tous les agents de la Ville et du CCAS de CAEN.

La CFDT appelle également l'ensemble des parents et des enseignants concernés à soutenir ce mouvement des salariés de la ville de Caen.

Rassemblement sur l’esplanade de l’Hôtel de Ville

lundi 15 juin 2015

à 15h30

4 raisons de faire grève le 15 juin (ou de soutenir les ATSEM et les personnels des métiers d’aide et d’accueil à la personne), pour dénoncer :

1/ L’affectation des ATSEM : suppression d’un ATSEM par école non classée en ZEP, pour renforcer le pôle de remplacement ATSEM. Ainsi, dans 16 écoles (Duc Rollon, Guynemer, Haie Vigné, Henri Brunet, Jean Guéhenno, Jean Moulin, Maladrerie, Pigacière, Robert Doisneau, Bosnières, 5 Continents, Clos Herbert, Fernand Léger, Lyautey, Michel Trégore, Venelle aux Champs), il restera 2 ou 3 ATSEM (selon le nombres de classes) par école, à disposition de tous les enseignants, et il n’y aura donc plus une ATSEM par classe. Quels considération et devenir pour ce métier ??

Il est envisagé de « recruter » des agents d’entretien pour assurer l’entretien des espaces qui ne pourront plus être fait par les ATSEM présents. Des recrutements à des taux d’emploi faibles, autour de 50% !

 

2/ La transformation de certains restaurants scolaires producteurs en cuisines relais (livrées par d’autres), créant des taux d’emploi très faibles variant entre 30% et 60% en majorité !

 

3/ Enfin d’une manière plus générale, toutes les réductions de personnel et de remplacement dans les métiers d’aide et d’accueil à la personne (petite enfance, enfance, personnes âgées), des métiers essentiellement féminins de la catégorie C (= petit revenu), souvent des emplois à temps non complet, et qui, pourtant, assurent seuls la continuité de service public au quotidien, dans des conditions de vie au travail insupportables et inadmissibles !

 

4/ Pour défendre l’ensemble des emplois féminins de la collectivité, mal reconnus, mal considérés, mal rémunérés et malmenés !

 

C’est un appel à la grève solidaire envers tous ces collègues ! Les fondements qui ont créé toutes lois relatives à l’égalité Hommes/Femmes dans le cadre du travail sont bafoués à bien des niveaux !

Nous appelons chacun à se mobiliser, même si c'est seulement pour les ATSEM, les agents des écoles, les cuisiniers, les animateurs, les agents des EHPA/EHPAD, les auxiliaires de vie et de soins etc... Pour cela, il suffit de porter un "Touche pas à ...." qui concerne l'action publique que vous souhaitez défendre (voir notre tract ci-dessous).

 

Références de la règlementation pour le droit de grève des fonctionnaires : loi n° 83-634 du 13 juillet 1983 : article 10 et code du travail L2512-1 à L2512-5

Ces textes précisent que :

« L’obligation d’assurer un service minimum concerne essentiellement les agents de l’hospitalière et les agents de la navigation aérienne.

Dans les écoles maternelles, un service minimum d’accueil des élèves doit être assuré par les collectivités, seulement lorsque ce sont les enseignants qui font grève ou lorsqu’ils sont absents !

En cas de grève portant gravement atteinte à la continuité du service public ou aux besoins de la population, la réquisition de certains personnels doit être motivée et notifiée par écrit, elle peut faire l’objet d’un recours devant le juge administratif. »

 

Nous comptons sur votre mobilisation générale, parce que nous ne sommes qu’au début des partitions jouées par le « grand orchestre des règles comptables » qui nous propose avec des notes dissonantes des organisations dont la clé de FA (Force et Austérité) instrumentalise des suppressions d’emploi qui concerneront tout le monde, un jour ou l’autre, agents et concitoyens, et qui impactent dès aujourd’hui en priorité le « petit personnel surtout féminin » !

Contacter la CFDT CCAS

 

 

La CFDT Interco CAEN/CCAS

Tél : 02.31.85.66.59