Hausse de la CSG : qu’en est-il dans la fonction publique ?

C'était une promesse du candidat Macron : l'augmentation de la CSG, combinée à la suppression des cotisations aux assurances chômage et maladie, redonnerait du pouvoir d'achat à tous les salariés. Et lorsqu'il est apparu qu'elle pénaliserait les fonctionnaires et salariés du secteur public (ainsi que les indépendants), la promesse s'est élargie.

Il n'y a certainement pas eu de concertation entre le candidat Macron et le Président Macron, et à l'automne, son Premier Ministre a présenté un texte dans lequel les fonctionnaires n'auraient le droit qu'à une indemnité compensatrice, qui ne ferait qu'annuler la hausse de CSG.

Ces changements sont effectifs au 1er janvier 2018, bien que nous ne sachions pas encore si l'indemnité apparaitra dès le premier bulletin de salaire (on se souvient de changements pour PPCR qui devaient avoir lieu en septembre 2017, et qui ne sont apparus qu'en octobre avec effet rétroactif).

Il est prévu que cette indemnité soit réévaluée au 1er janvier 2019. Pour la suite, mystère...

Pour plus de précisions :