ISAE à 1200 € : merci le SGEN-CFDT !

ISAE

C'est désormais officiel : dès septembre 2016, le montant de l’ISAE des PE (indemnité de suivi et d’accompagnement des élèves) sera aligné sur l’ISOE du 2nd degré (indemnité de suivi et d’orientation des élèves)... c'est-à-dire 1 200 € par an.

Concrètement : l'ISAE sera versée mensuellement dès septembre, soit environ 86€ (en net). Elle est versée au prorata du temps de service : un stagiaire à mi-temps en classe en perçoit 50%.

 

ISAE : un peu d’histoire.

1989 : Avec la création du corps des PE, les enseignants du 1er degré sont maintenant payés sur la même grille indiciaire que les enseignants du 2nd degré. Cet alignement des 1er et 2nd degré revendiqué par le Sgen-CFDT, n’est pas toutefois pas partagé par tous les syndicats (en particulier le Snes-FU). Une indemnité, l’ISOE, est aussi créé mais uniquement pour les enseignants du 2nd degré !

2013 : Le Sgen-Cfdt demande et obtient que les mesures catégorielles ne soient pas saupoudrées mais qu’elles soient ciblées sur 2 priorités.

1- les catégories les moins payées personnels  de catégories C, et contractuels).

2- la réduction des inégalité salariales entre le 1er et le 2nd degré.

Seulement 2 syndicats représentatifs portent ces 2 priorités et signent le protocole : le Sgen-Cfdt et l’Unsa. Les autres syndicats refusent de s’engager. Pour le 1er degré, la création d’une prime et l’augmentation de l’accès à la hors classe sont prévus

2014 / 2015 : l’ISAE 1er degré est créé, elle est portée, dans un 1er temps, à 400 euros avec la perspective d’atteindre le montant de l’ISOE. Le nombre de PE qui accèdent à la hors-classe est doublé.

2016 : l’ISAE est alignée sur l’ISOE du 2nd degré : 1200 euros brut par an.

 

Le Sgen-cfdt considère que ces avancées valident sa stratégie basée sur la négociation et l’engagement. Dans le cadre des négociations en cours, il continue d’agir pour :

1.      Un élargissement de l’ISAE aux PE qui en sont exclus (PE spécialisés ou en postes particuliers).

2.      L’augmentation du nombre d’accès à la hors classe et la possibilité pour tous d’y accéder.

Le Sgen-Cfdt revendique aussi la possibilité pour les PE de partir en retraite dès qu’ils atteignent l’âge légal (actuellement un PE né en octobre ne peut pas partir à sa date anniversaire, il doit finir l’année.. c’est à dire faire 11 mois de plus).