L’actualité autour de la réforme du collège

 

Horace William Petherick, ScËnes de Rue ‡ LondresLa consultation sur les programmes a commencé

Ces nouveaux programmes ont été conçus autour de deux impératifs. D’abord ils sont mieux articulés qu’avant avec le Socle commun. Ensuite, ils doivent permettre de mettre en place la réforme du collège et l’autonomie promise qui va avec, en étant moins directifs qu’avant.

Il y a cependant pas mal de choses à discuter dans le détail. Quelques exemples : quelle place des enseignants documentalistes dans l’enseignement aux médias et à l’information en sixième (fin du cycle 3) et ensuite (cycle 4) ? Où est le programme de Physiques en 6ème ? Et celui de latin ? Est-ce une bonne chose de passer la Première guerre mondiale en fin de 4ème ?

Chacun peut donner son avis du 11 mai au 12 juin sur ce lien. Pour le cycle 3, on peut aussi consulter l’avis de la fédération SGEN (réservé aux adhérents).

 

Le débat sur la réforme du collège a pris un tour très polémique

Tout le monde en parle et ceux qui sont les mieux entendus sont souvent ceux qui n’y connaissent pas grand-chose. Le débat est largement sorti de la sphère professionnelle et s’est politisé après s’être « intellectualisé ». La droite et l’Extrême-droite sont en ordre de bataille contre la réforme du collège. On est à la limite du dérapage raciste envers notre ministre comme en avait été victime Christiane Taubira lors du Mariage pour tous. Les déclinistes de tous bords s’en donnent à cœur joie, et certains hommes politiques sentent qu’il y a des voix à récupérer.

Inversement, une contre-offensive de soutien s’est lancée, à l’initiative du gouvernement et de quelques intellectuels (au sens large) progressistes, reprise maintenant dans la presse. Un bon exemple humoristique ici avec Luc Cédelle, journaliste au monde.

Le SGEN-CFDT, avec l’UNSA, la FCPE et des associations éducatives a lui aussi tenté d’occuper le terrain : une conférence de presse commune, des interventions à la télévision et sur les ondes. Une pétition a aussi été lancée. Tout cela pour faire comprendre que tout le monde n’est pas opposé à cette réforme !

pourtant, il ne faut pas résumer l’opposition à la réforme du collège à des discours caricaturaux. Beaucoup de travail reste à faire pour arriver à quelque chose de satisfaisant. Le climat actuel est cependant trop clivant pour pouvoir progresser sereinement.

 

Une grève le 19 mai

Faut-il y participer ? Beaucoup de critiques contre la réforme, de nombreux points qui restent à éclaircir dans sa mise en œuvre. La question peut se poser. Une réflexion argumentée ici, un cri du cœur là.

 

Des outils pour comprendre la réforme

Le SGEN de Grenoble a fait une recension des outils utiles pour comprendre cette réforme du collège. A voir ici.

A compléter avec le dossier « collège pour tous » qui vient de sortir dans Profession éducation.

A voir aussi le site des cahiers pédagogiques, qui propose à travers ses articles de nombreux exemples de ce que pourrait être la réforme des collèges. Le numéro sur « croiser les disciplines » qui vient de sortir, ou celui sur « mieux apprendre par la coopération » de 2013.