L'Inter, c'est quoi ? C'est pour qui ?

La plupart des personnels du second degré de l’Éducation Nationale ont un mouvement en deux phases. La première, la mutation inter-académique, permet de déterminer dans quelle académie ils seront affectés. Elle a lieu en novembre et décembre. La deuxième, la mutation intra-académique, permet de leur attribuer un poste.

Il y a deux catégories de candidats aux mutations inter : ceux qui veulent changer d’académie, qui sont donc volontaires, et ceux qui n’ont pas d’académie d’affectation et doivent donc participer obligatoirement au mouvement (c’est le cas des stagiaires par exemple).

Enfin, certains postes spécifiques sont accessibles dès la première phase du mouvement. Le ministère pubie sur I-prof la liste des postes disponibles.

Comment ça marche ?

Cette première phase de mouvement est relativement simple à comprendre : c’est l’objectif de cette présentation (destinée plus particulièrement aux stagiaires, mais tout le monde peut y trouver son compte !).

Les candidats sont départagés selon leurs barèmes, qui dépendent des situations individuelles et des voeux. Tu trouveras ici le détail des bonifications.

L’amélioration de la situation des personnels en situation de handicap est une des priorités légales. Voilà qui sont les personnels concernés et comment sont attribuées les bonifications. Le document à remplir et retourner au rectorat est disponible ici.

Pour savoir si ton barème peut te permettre d’obtenir l’académie de tes rêves, il est intéressant de jeter un oeil aux barres des années précédentes : elles ne permettent pas de prédire le mouvement de cette année, mais donnent une bonne indication sur les académies les plus demandées, selon les disciplines.

Situation individuelle et stratégie

Les stratégies de mutations sont différentes selon la situation individuelle de chacun. Tu es stagiaire célibataire ? Titulaire célibataire ? Tu cherches à te rapprocher de ton ou ta conjoint(e) ? Il faut adapter ta stratégie.

Pour les personnels qui doivent muter par nécessité (c’est le cas des stagiaires), il faut faire attention à la procédure d’extension, qui entre en scène quand il n’a pas été possible d’obtenir une mutation sur tes voeux.

Tu rêves d’ailleurs ? Il est possible d’enseigner à l’étranger. Cela se prépare, et le calendrier peut être très différent du mouvement classique.

Quelles sont les démarches administratives ?

Tout d’abord, le calendrier doit être suivi à la lettre : voeux sur I-prof, contrôle de tes barèmes, il y a une date pour chaque étape.

Les pièces justificatives nécessaires pour faire valider tes bonifications seront à remettre en même temps que la confirmation papier de tes voeux, dans ton établissement. Voir ici la liste des pièces attendues.

Être conseillé par le SGEN-CFDT

Les élus du SGEN-CFDT peuvent t’accompagner tout au long des étapes de mutation.

Faire ses voeux

Les élus du SGEN-CFDT en ont une certaine expérience, et peuvent te conseiller dans tes stratégies. 
Pour cela, n’hésite pas à remplir une fiche sur SGEN+, notre outil de suivi.

Tu peux aussi nous contacter par mail sur la boite 2dcaen@orange.fr, au téléphone au 02 31 82 60 61 ou nous rencontrer au local 2 rue du général Decaen à CAEN.

Suivre son barème

Les élus des personnels n’ont plus de rôle dans le suivi des barèmes.
C’est à chacun de contrôler que le rectorat lui attribue bien tous les points auxquels il ou elle a le droit, et de contester son barème dans le cas contraire.

Obtenir son résultat

L’administration transmet aux agents le résultat de mutation. Si cette affectation pose de gros problèmes, il est possible de demander une affectation à titre provisoire.