NON, LE FN N’EST PAS UN PARTI COMME UN AUTRE !

logo sgen cfdtLe FN entretient les fragilités individuelles pour inciter à la méfiance, au soupçon et à l’instinct de repli sur soi. Là où la CFDT propose à ses adhérents un engagement collectif, le FN leur présente des boucs émissaires contre lesquels se défouler.

La CFDT veut permettre à chaque salarié, grâce  des garanties collectives obtenues par la négociation, de prendre en charge son parcours professionnel, d’agir sur les contraintes qu’il subit, pour lui apporter les réponses dont il a besoin. Le FN, lui, abandonne les individus à leurs propres destins, à leur capacité de se « débrouiller dans la vie ». Il s’oppose à l’égalité de traitement des salariés, renvoyant les uns à leurs origines, les autres à leurs particularités. C’est en ce sens que l’appartenance à la CFDT ne peut être compatible avec une adhésion aux valeurs du Front national.

La méthode du FN consiste à entretenir le désarroi collectif. Ainsi tente-t-il de saper les mécanismes de solidarité qu’il assimile à de l’ « assistanat ». Face au FN, pour la CFDT, il n’y a donc plus de « ni neutre ni partisan » qui tienne !

Toujours utile à relire, l’argumentaire CFDT réalisé il y a 1 an.