avenir

Le Comité Technique Ministériel (CTM) s’est réuni cette semaine. A l’ordre du jour, la nouvelle carte des REP, le bilan de la rentrée 2014, et la préparation de la rentrée 2015… Déjà ? L’Education Nationale est une grosse machine, il lui faut du temps pour se mettre en route ! Les créations et suppressions de postes, notamment, doivent pouvoir être anticipées, et préparées fin janvier début février dans le second degré. Pour le premier degré, ce sera différent cette année, car ces annonces devront attendre la fin des élections locales (conseillers départementaux, ex conseillers généraux), soit début avril 2015.

Notre académie perd encore des élèves. Depuis 10 ans, le Calvados, la Manche et l’Orne cumulent 3,6% de perte d’effectifs, alors qu’elle n’est que de 0,6% au niveau national.

Dans le premier degré, les évolutions sont de -0,51% pour le nombre d’élèves et -0,44% pour les postes enseignants, soit 29 postes supprimés.

Pour le second degré, les évolutions sont de +0,04% pour le nombre d’élèves et  -0,12% pour les postes enseignants, soit 10 postes supprimés.

Ces chiffres bruts ne font pas apparaitre un fait important de la rentrée 2014 : l’académie a accueilli moins d’élèves que prévu (-1,06% contre -0,24% de prévision dans le premier degré et -0,31% contre +0,25% de prévision dans le second degré). Cette rentrée s’est donc déroulée avec un meilleur taux d’encadrement qu’espéré, et ce surplus sera absorbé à la rentrée 2015.

Une dernière donnée importante, l’académie reçoit 7 postes de CPE. Cependant, comme l’an passé, une partie de ces postes servira certainement à effacer le surnombre, des postes de CPE qui avaient été créés au-delà des moyens attribués par le ministère. Il en reste 5 dans l’académie de Caen.

Pour tous les autres corps (administratifs, infirmiers scolaires, etc) il n’y a ni création ni suppression de poste.

  • Post category:Actualités