Capa Classe exceptionnelle des PLP, 4 juillet 2018

Ce 4 juillet a eu lieu la seconde commission de passage à la classe exceptionnelle (voir le fonctionnement sur ce lien).

Les mêmes revendications sont ressorties du dialogue avec les représentants du recteur :

-conditions d’accès au vivier 1 trop restrictives : il n’y a pas de LP en ZEP ou REP ou REP + dans l’académie, donc les quasiment seuls personnels dans le vivier 1 sont les chefs de travaux et les autres sont quelques collègues qui sont toujours devant les élèves et qui ont enseignés en ZEP dans d’autres académies.

-la conséquence est que beaucoup de chefs de travaux sont promus à la classe exceptionnelle et peu de collègues en poste, mais aussi nous n’avons pas assez de personnes dans le vivier 1 : seulement 7 promouvables alors que nous avions 15 promotions à accorder !!!

-7 promotions étaient possibles dans le vivier 2 avec impossibilité de basculer le reste de promotion du vivier 1 dans le vivier 2. Quel dommage, surtout que le nombre de personnes dans le vivier 1 ne va que diminuer er finir par se vider !!!

Donc nous avons promu au total 6 personnes dans le vivier 1 (un avis défavorable) et 7 dans le vivier 2 !!!

Concernant l’échelon spécial (voir ici les conditions) nous avions 4 promotions à accorder sur 11 personnes, le choix a été fait de ne pas promouvoir les personnes qui partent en retraite pour faire profiter les gens qui restent en activité nous avons donc promus 4 personnes jusqu’à la personne au rang 10.

 

Aurélie Jardin, élue PLP