Capa hors-classe des agrégés du 14 mai 2019

Si la nouvelle procédure liée au PPCR est entrée en application l’année dernière, c’est seulement cette année que son fonctionnement passe en vitesse de croisière. En effet, c’est la première fois que les collègues qui ont bénéficié d’un rendez-vous de carrière (l’année dernière) participent au classement pour la hors-classe. De plus, l’année dernière, il avait fallu donner une appréciation à tous ceux qui ne pourront pas avoir de rendez-vous de carrière. Cela faisait beaucoup de monde (tous ceux qui étaient au moins dans leur deuxième année du 9ème échelon). Cette année, seuls quelques collègues (une dizaine), se trouvaient dans cette situation ; essentiellement des promus par liste d’aptitude au 1er septembre dernier.

Un bilan a été tiré par l’administration de la promotion 2018 (voir ici).

Pour 2019, les discussions ont d’abord porté sur l’attribution des appréciations aux quelques collègues qui n’en avaient pas. L’exercice est compliqué car les appréciations (Excellent, Très satisfaisant et Satisfaisant) sont contingentées strictement par le ministère. Les collègues concernés ont eu en général une promotion par liste d’aptitude, et il est un peu compliqué que l’année suivante, le recteur leur mette  “satisfaisant” après avoir considéré l’année précédente que leurs états de service justifiaient un passage sans concours dans le corps des agrégés !

Le barème permet ensuite de classer les promouvables. Il est composé de points suivant l’appréciation du recteur (105 pour “satisfaisant”, 125 pour “très satisfaisant”, 145 pour “excellent”) et 10 points par an pour l’ancienneté.

A égalité de barème, c’est l’ancienneté dans le corps puis l’ancienneté dans l’échelon qui discriminent. En cas d’égalité encore, on regarde l’équilibre hommes/femmes des promus par rapport à cet équilibre chez les promouvables.

Le nombre de proposés remontés est de 75. La CAPN aura lieu début juillet.