CIO : L’antenne de Valognes menacée ?

protectionLe rectorat de Caen a informé les représentants du personnel au CT académique que le Conseil départemental de la Manche a décidé d’abandonner le financement du CIO d’Avranches au 1er septembre 2017. Le CD invoque des économies budgétaires.

Nous assistons donc au même scénario que l’année dernière dans l’Orne (CIO de Flers).

Le rectorat propose de reprendre le financement du CIO d’Avranches (comme cela avait été fait pour Flers), mais se verrait contraint d’abandonner l’antenne de Valognes. En effet, le ministère impose une carte cible qui prévoit le maintien au minimum de 11 CIO/antenne pour l'académie … minimum qui est considéré en fait comme un maximum !

C’est le scénario qui avait été envisagé dans les conclusions du groupe de travail de l’hiver dernier sur le sujet.

Le SGEN-CFDT demande en premier lieu que le Conseil départemental réexamine sa position. Pour un coût faible (environ 30 000 euros, car le département ne finance ni la location des bâtiments, ni les personnels payés par l’Etat), le Conseil départemental permet de disposer d’un CIO pour toute la population du Sud de la Manche. Il est donc difficile d’invoquer des économies, sinon de bouts de chandelles.

Si le Conseil départemental refuse de revenir sur sa position, certes le CIO d’Avranches sera “sauvé” par l’Etat, mais c’est la population de la région de Valognes qui risquera de perdre un service de proximité. Le SGEN-CFDT se battra alors pour conserver une antenne sur Valognes, mais pour l’instant, nous n’avons aucune garantie que nous y réussirons.