Classe exceptionnelle des certifiés, capa du 3 juillet 2019

La capa s’est déroulée rapidement, l’essentiel ayant été discuté lors d’un groupe de travail le 25 juin dernier.

Pour les conditions d’accès et le barème, voir ici.

 

Pour le vivier 1

110 promotions étaient disponibles. Comme l’année dernière, le manque de candidats potentiels (41) a fait que tous ceux qui remplissaient les conditions ont été promus. Il est à noter qu’un certain nombre de collègues qui remplissent les conditions ne candidatent pas. Cela concerne en particulier des cas en éducation prioritaire et dans le supérieur.

Pour le vivier 2

Il y a par contre pléthore ici : 535 promouvables, pour 37 promotions.

Les avis mis par les évaluateurs chaque année (chef d’établissement et IPR en général) est ici prépondérant.

Les appréciations du recteur qui suivent ces avis sont contingentées. Cette année, il y a eu 27 avis excellent et 161 avis Très satisfaisant. Il est facile de voir qu’un avis Excellent est le sésame.

Le départage des avis Très satisfaisant se fait à l’ancienneté dans le 6ème échelon de la hors-classe (supérieure à 3 ans) puis à l’ancienneté dans le corps (35 ans).

 

Accès à l’échelon spécial de la classe exceptionnelle

23 collègues ont été promus sur 72 qui remplissaient les conditions.

L’appréciation du recteur est là encore prédominante. Pour l’instant, ce sont les appréciations mises l’année dernière pour le passage à la classe exceptionnelle qui sont réutilisées. D’où une majorité de Excellent, appréciation obligatoire pour passer. Le départage se fait ensuite à l’ancienneté dans le corps.