Gel de l’avancement : saison 1

Résumé des épisodes précédents :Gel  de l'avancement

 

Episode1 : la semaine dernière, Les Echos révèlent que Vincent Peillon projette de proposer samedi 8 février un gel de l'avancement des fonctionnaires pour réaliser 1 milliard d'€ d'économies.

 

Episode 2 : Vincent Peillon dément formellement.

 

Episode 3 : hier, B. Leroux, président du groupe PS à l'Assemblée Nationale confirme que la proposition est sur la table et ajoute : « En tout état de cause, si cette hypothèse de gel était proposée "j'y serais défavorable" Je dis, d'ores et déjà ici, que dans la fonction publique, dans toutes les fonctions publiques, celle de l'éducation comme toutes les autres, je serai attentif aux fonctionnaires qui sont aujourd'hui les plus modestes, et notamment les fonctionnaires de catégorie C ».

 

Jeudi 13 février (sur Europe 1) :

Episode 4 : Ce matin, JM Ayrault : « Je ne suis pas favorable à la baisse du pouvoir d'achat des fonctionnaires.[...] Ce que je vous demande de regarder c'est ce que nous avons fait : au 1er février, sur les feuilles de paye, les (fonctionnaires de) catégorie C, c'est-à-dire les moins payés, vont voir leur situation s'améliorer. »

 

Episode 5 : Vendredi 14 février

Le même premier ministre répond au courrier intersyndical l’interpelant sur cette question et indique qu’”aucune mesure ne sera prise qui aurait pour objet de geler l’avancement des agents publics.”

 

Si d’aventure un changement de premier ministre était à l’étude, nous rappelons que nous sommes radicalement opposés à un quelconque gel de l'avancement, qui viendrait s'ajouter à 4 années de gel du point d'indice. Les fonctionnaires voient leur pouvoir d'achat reculer depuis plusieurs années. Le plus urgent aujourd'hui est de mener une politique salariale ambitieuse et équitable !

 

 

Signez la pétition pour l'égalité de revenus PE/Certifiés