Capa certifiés hors-classe (et congés formation) du 2 juin 2020

Il s’agissait de la troisième promotion hors-classe depuis la mise en place du PPCR.

Contrairement à ce que continuent à proclamer certaines organisations syndicales, il se confirme que le passage à la hors-classe est moins discriminant qu’avec l’ancien système. Le barème laisse 5 années pour une génération,  entre ceux qui passent le plus rapidement et ceux qui passent le moins rapidement, alors que cette durée pouvait être double dans l’ancien système.

Le processus est relativement simple : un barème est établi, prenant en compte une appréciation du recteur, un nombre de promus est défini par le ministère d’après les décrets constitutifs du corps des certifiés, cette année 183. On prend donc les 196 premiers.

Dans les faits, les choses sont un peu plus compliquées.

D’abord, l’appréciation du recteur.

Trois façons de la donner coexistent pour l’instant. Celle qui est destinée à être la règle est le rendez-vous de carrière. Les premiers ont eu lieu il y a deux ans pour le 9ème échelon. Une appréciation a été donnée en septembre, éventuellement contestée lors de la capa de janvier. Cette appréciation étant liée au rendez-vous de carrière, elle est pérenne.

Quelques collègues n’ont pas pu avoir ce rendez-vous de carrière (maladie, refus, reclassement …), et l’ont reçue directement lors de la capa hors-classe. Elle aussi ne changera pas les années prochaines.

Tous les collègues qui en 2018 avaient déjà dépassé la “date limite” pour leur dernier rendez-vous de carrière ont reçu en juin 2018 une appréciation, fondée sur leurs notes pédagogiques et administratives. Ces appréciations, malgré la demande faite par les syndicats, n’ont pas été modifiées cette année.

Ces appréciations correspondent à un barème qui va de 95 (à consolider) à 145 (excellent), en passant par 105 (satisfaisant) et 125 (très satisfaisant).

Ensuite l’ancienneté.

Là c’est simple. Le barème part de 0 quand on est promouvable pour la première fois, puis on gagne 10 points par an (voir le détail sur ce lien)

Les promus

La liste des promouvables est établie suivant le résultat de l’addition de l’appréciation du recteur (95 à 145) avec les points d’ancienneté (0 à 160).

Pour l’académie de Caen, les plus gros barèmes cette année était à 185 (sauf quelques exception individuelles). Le plus petit à 95.

La 196ème et dernière promotion s’est faite à 165 points, comme l’année dernière. Le problème est que plusieurs collègues avaient 165 points. Il a fallu trouver des facteurs objectifs pour les différencier. Voici ces critères :

- les enseignants au 11ème échelon ayant une appréciation "satisfaisant" et au moins 23 ans dans le corps. Les collègues dans la même situation mais avec une appréciation "à consolider" ont été retiré, malgré la demande de plusieurs syndicats (dont le SGEN-CFDT)

- les enseignants au 10ème échelon ayant une appréciation très satisfaisante et une ancienneté dans le corps supérieure ou égale à 23 ans.

- les enseignants en fin de carrière, même s’ils n’ont pas 165 points.

- Il n’y a pas eu besoin de rétablir un équilibre hommes/femmes, puisque les promues étaient 60%, proche du niveau des promouvables (61%).

- enfin sont retirés les oppositions du recteur ;

Que se passe-t-il ensuite ?

Les heureux promus n’ont rien de spécial à faire. La hors-classe devient effective au 1er septembre 2020. Pour le reclassement, vous pouvez voir sur ce lien.

Congés formation

Ils ont étudiés plus tardivement cette année que d’habitude, pour cause d’épidémie.

Les collègues avaient déjà été prévenus suite à un groupe de travail réalisé en avril.

22 collègues certifiés pourront bénéficier d’un congé formation. Une liste complémentaire de 7 collègues a été établie.

A noter cette année les désistements plus nombreux que d’habitude (5). Nous avions insisté pour avoir un allongement de la liste complémentaire, et nous avions raison. Un désistement permet cependant de conserver une priorité l’année suivante à un congé formation. Cependant, certains collègues en sont à leur deuxième désistement, et l’administration ne leur conservera par ce droit automatiquement.