CLIC SGEN BASSE NORMANDIE du 10 Septembre 2013 open

logo clicBonjour,

Les anciens clics open sont sur le site du SGEN Basse-Normandie

Les mauvaises raisons pour ne pas adhérer au Sgen-Cfdt

« Bon, j’ai rien contre, mais là je suis un peu juste, alors adhérer, tu vois, c’est un peu trop cher pour moi » (réponse en fin de message)

La rentrée, c'est le moment d'adhérer, de ré-adhérer, de faire adhérer.
Un syndicat a besoin d'adhérent pour exister, financièrement mais aussi pour assurer sa légitimité. La CFDT est le premier syndicat français en terme d'adhérents, c'est ce qui lui donne sa force. N'hésitez pas à proposer l'adhésion à ceux qui vous semblent proches des positions du SGEN. Pour mémoire, le livret reprenant les principales revendications du SGEN ont été remises à jour sur ce lien.
Le bulletin d'adhésion est disponible ici.

Stagiaire :  aider les collègues
Cette année, on trouve de nombreux stagiaires dans les salles des profs, aux statuts et aux besoins variés. Le SGEN a mis en ligne des outils pour les aider sur notre nouveau site (qui reste à finaliser). La relation avec les élèves étant souvent ce qui inquiète les nouveaux enseignants, on peut aussi leur conseiller le livre d'un collègue de l'académie., L'autorité au collège, mode d'emploi, dont les exercices et études de cas sont facilement transposables dans les pratiques de chacun. La lecture de l'ouvrage est d'ailleurs tout aussi intéressante pour les enseignants "chevronnés" car elle permet de prendre du recul sur ses propres habitudes.
Une présentation dans le Café pédagogique.

Programmes d'Histoire-Géographie : des mesures d'urgence
C'est assez rare pour être relevé. L'inspection générale a admis une faute qui serait à l'orgine du décalage important entre le traitement des nouveaux programmes en 3ème et au lycée et ce qui a été demandé aux élèves au DNB et au BAC. Pas une faute des enseignants, mais bien de l'administration. Des projets d'aménagement ont d'ailleurs déjà été mis en place, avant leur passage au Conseil supérieur de l'Education. La encore, la réactivité est assez exceptionnelle.

Changements rapides à la tête du rectorat de Caen
Le recteur Saïb n'est pas resté un an en Basse-Normandie. Il a été nommé en juillet à Aix-Marseille et remplacé par Christophe Prochasson (voir notre article).
Changement aussi de directeur de cabinet du recteur : Stéphane Villar, à peine entré en fonction, est remplacé par Patrick Vautier, proviseur au lycée de Mortagne-au-Perche. C'est le troisième directeur de cabinet en moins d'un an. Comme pour le recteur.
Ces changements rapides n'aident certainement pas à la mise en place des réformes engagées par Vincent Peillon. Pour celles-ci, voir l'interview du ministre dans le Café pédagogique : beaucoup de propos et de références ne détonneraient pas dans un tract du SGEN !

Réforme des retraites.
Même si le projet aurait pu aller plus loin et que certains points posent problème, la CFDT approuve globalement les choix du gouvernement. Le système devient plus juste. Voir en pièce jointe un tract et un "vrai/faux".

A télécharger Tract retraites

 

A télécharger Vrai/Faux

10 septembre :  un appel à la grève pour rien
Depuis plusieurs mois, une intersyndicale CGT, SUD, FSU et FO avait appelé à une grève le 10 Septembre au sujet des retraites. La CFDT avait refusé de s'y associer tant que le projet gouvernemental n'était pas connu avec précision.
Force est de constater que ce projet de réforme des retraites va dans le sens de ce que réclamait la CFDT, et qu'il ne heurte pas profondément les autres organisations syndicales. Le principal reproche qui peut être fait est que la réforme Ayrault ne va pas régler longtemps le problème du déficit structurel du système actuel.
Les syndicats concernés ne peuvent pas, par tradition, donner un satisfecit au gouvernement ; ils ne peuvent pas non plus retirer l'appel même si ils ne mettent pas toutes leurs forces dans la mobilisation, loin de là !
La CGT peut certes estimer dans les journaux que "la mobilisation prévue a permis d'obtenir des avancées sur la prise en compte de la pénibilité", ce qui est une interprétation bien personnelle, l'épisode valide plutôt la stratégie de la CFDT qui avant de crier "au loup", attend d'en voir au moins la queue d'un !

Les bonnes raisons pour adhérer au Sgen-Cfdt :  Adhérer au Sgen-CFDT, c’est payer une cotisation qui correspond à moins de 1% du montant annuel imposable (entre 0,75 et 0,8 %), dont les deux tiers sont ensuite déductibles des impôts. En plus, avec le PAC, le paiement de la cotisation est échelonné en six mensualités.

Alors, j'adhère au SGEN-CFDT !