Clic SGEN BN du 16 octobre 2017

PPCR

Reclassement encore

Après le reclassement sur Iprof, voici le reclassement papier. Tous les personnels enseignants, COP et CPE reçoivent en ce moment un arrêté de reclassement au 1er septembre 2017. Il est à vérifier avec soin, en particulier la reprise d’ancienneté. En cas de problème, nous joindre rapidement.

Deux problèmes récurrents pour lesquels vous aurez directement la réponse :

Mon indice a fortement augmenté suite au PPCR : ai-je gagné au loto ?

Que se passe-t-il pour les bi-admissibles ?

 

Classe exceptionnelle : où en est-on ?

Un article qui fait le point avec les données les plus récentes. A consulter sur notre site.

 

Rendez-vous de carrière

Ceux-ci commencent à se mettre en place. Les premiers rendez-vous sont pris. Cependant, le changement est important, copernicien comme diraient certains, et beaucoup de réglages sont à faire. Il est possible que du retard soit pris alors que les premiers rendez-vous auraient dû se dérouler à la rentrée des vacances d’automne.

Un rappel sur la nouvelle évaluation à consulter ici.

La procédure plus spécifique du Rendez-vous de carrière.

Mon rendez-vous de carrière se fait plus tôt que prévu. Est-ce normal ?

Pour les PRAG et les PRCE

 

Agir

Vacances de printemps : le SGEN écrit au recteur

Pour tenir compte du fait que certains collègues avaient déjà réservé leurs vacances, le SGEN a demandé au recteur une bienveillance dans les demandes d’autorisation d’absence exceptionnelles.

Voir ici.

 

Grève du mardi 10 octobre

Ce ne fut pas un échec mais pas une réussite non plus !

Les chiffres de grévistes donnés par le du rectorat :

13.41% dans le premier degré

20.78% dans les collèges

16.02 dans les LP

11.77 dans les LGT.

Pour comparaison, les chiffres des grandes grèves de 2010 contre la réforme des retraites, sous Nicolas Sarkozy.

 

Taux de grévistes dans l'Education nationale, Basse-Normandie, lors des grèves de 2010 contre la réforme des retraites

23-mars

26-mai

24-juin

07-sept.

23-sept.

enseignant

non enseignant

enseignant

non enseignant

enseignant

non enseignant

enseignant

non enseignant

enseignant

non enseignant

1er degré

25,50%

22%

2,30%

39,10%

5,60%

40,00%

32,80%

collège

22,80%

23,60%

20,20%

18,70%

26,00%

26,50%

38,60%

26,50%

28,30%

26,30%

lycée

9,50%

13,60%

9,80%

20,80%

1,60%

12,20%

24,90%

22,40%

19,00%

19,20%

LP

9,70%

14%

4,60%

10,30%

1,60%

10%

27,90%

26,00%

21,20%

22,30%

Rectorat + IA

5,50%

3,40%

2,30%

6,70%

8,40%

4,80%

6,90%

nd

4,00%

CIO

15,40%

20%

nd

20,00%

10,50%


Ce n’est donc pas ridicule, comparable aux mobilisations du printemps 2010. Sauf dans le premier degré, nettement en dessous.

 

3000 manifestants à Caen, 1500 à Cherbourg, pour les rassemblements les plus importants. Là encore, c’est loin d’être négligeable. Un élément d’inquiétude, c’est la présence en nombre de CRS sur le cortège caennais. A plusieurs endroits et en particulier devant la préfecture (voir ici). C’est tout à fait inhabituel et à vrai dire assez agressif. Ce type de manifestation (des fonctionnaires !) n’a jamais dégénéré à Caen et aucune raison objective ne justifie un tel déploiement. Il a par contre créé des tensions dans le cortège. Etait-ce là le but ? Susciter de la violence ? Ou signifier une fin totale de non-recevoir ? Le refus par le sous-préfet de Bayeux de recevoir une délégation, là encore un fait inhabituel, semble aller dans le sens de cette dernière hypothèse.

Un bien mauvais message envoyé aux fonctionnaires.

 

A surveiller 

Cour des comptes : une gestion des personnels à la carotte et au bâton.

La cour des comptes a une obsession : donner la responsabilité de la gestion des enseignants aux chefs d'établissements et aux directeurs. Ce n’est pas nouveau, mais la nomination de Jean-Michel Blanquer semble lui donner des ailes.

Sur notre site, une analyse des propositions.

 

L'équipe de Darcos et de Robien revient tranquillement aux affaires :

C'est le Journal officiel du 6 octobre qui l'annonce. David Teillet, ancien chef de cabinet de X Darcos, est nommé chargé de mission auprès de Marie Reynier, la conseillère éducation d'Edouard Philippe. Les anciens proches de Gilles de Robien, Xavier Darcos et Luc Chatel reprennent ainsi peu à peu place au gouvernement.

 

ESPE : changement de climat pour la formation des enseignants.

Un nouveau rapport propose de mettre en compétition les ESPE et relance des injonctions contradictoires dans des établissements qui peinent déjà à se reconstruire.

Le détail ici

 

 

Corriger ses copies oralement :

Une idée intéressante, facile à mettre en place avec Sacoche par exemple.

Une expérience rapportée par le Café pédagogique