CLIC SGEN BASSE NORMANDIE du 5 février 2014 open

Bonjour,

Les anciens clics open sont sur le site du SGEN Basse-Normandie

Le SGEN, c'est la CFDT dans l'Education

Adhérer

 

Statutaire

Mutations

Les résultats des mutations inter seront donnés du 5 au 14 mars prochain. Il est encore temps de faire une fiche de suivi sur SGEN+. Les mutations intra commenceront le 19 mars.

Carrière
Liste d'aptitude au corps des agrégés :  Les avis mis par les corps d'inspection et les chefs d'établissements sont consultables sur Iprof du 4 au 10 février. Pour être suivis dans la CAPA académique et dans la CAPN nationale, faites une fiche de suivi sur SGEN+.  Plus d'infos sur ce lien...
Liste d'aptitude au corps des certifiés et prof d'EPS : date limite d'inscription sur SIAP le 31 janvier. Retour des accusés de réception le 6 février au plus tard.
Hors-classe des certifiés, PLP, CPE et profs d'EPS : affichage des avis des inspecteurs et chefs d'établissement sur Iprof du 17 au 22 février.

Vie syndicale

En grève le 6 février ? Non !

Un appel fonction publique circule actuellement dans certains établissements. La plupart des autres syndicats, dont la CFDT, ne s'y sont pas associés, sauf parfois localement sur des problèmes spécifiques. Le manque de clarté dans les revendications font que ce mouvement n'a aucune chance de voir aboutir quoi que ce soit. Il s'agit essentiellement pour ces organisations d'essayer de récupérer tel ou tel mécontentement ponctuel et de donner des gages aux plus radicaux.
Si les sujets de mécontentement ne manquent pas, les discussions restent en général ouvertes avec le gouvernement et la CFDT (avec d'autres) obtient régulièrement des avancées par la négociations. La CFDT utilise la grève avec prudence pour essayer d'en faire une arme qui reste efficace quand elle est utilisée. Nous n'en voyons pas l'utilité actuellement.

MLDS en grève le 12 février ? Oui !

Si les missions d'insertion des élèves décrocheurs ont été reconnues et valorisées par le ministère, les personnels de ces anciennes Missions générales d'insertions (MGI) devenues Missions de lutte contre le décrochage scolaire (MLDS) continuent à ne pas être eux reconnus et encore moins valorisés : certifiés à l'avancement limité à l'ancienneté, sans droit réel à la mutation ... ; contractuels qui ne peuvent pas bénéficier dans les faits des concours réservés ; salaires qui ne reconnaissent pas l'engagement de ces personnels ; des missions qui ne sont pas toujours bien cadrées.
Après plusieurs discussions avec le ministère, et devant l'absence d'avancées, le SGEN s'est résolu à lancer un appel à la grève. Dans l'académie, une conférence de presse, et une distribution de tracts sont prévus. Une audience au recteur a été demandée.

Enquête déplacements domicile-travail
Comme indiqué dans le bulletin aux adhérents, les résultats de l'enquête et le compte-rendu de l'audience au rectorat sont disponibles sur notre site.

DHG : les CA vont bientôt avoir lieu
Les documents sur la DHG des collèges sont disponibles (réservés aux adhérents) sur notre site, pour la Manche et l'Orne, et maintenant pour le Calvados.
Pour rappel, les documents pour les lycées sont disponibles depuis la semaines dernière.
Deux liens pour une aide en vue des Conseils pédagogique et les CA : ici et ici.
Pour les cartes scolaires qui commencent à être envisagées : c'est ici.

Palestine
Le collectif Palestine invite tous ceux qui le veulent à rencontrer Younes Arar et Rateb Jboor, acteurs de la résistance populaire et non-violente en Palestine.
Jeudi 6 février à partir de 18h30 à la Maison des communistes, 1bis rue Montaigu à Caen (au 1er étage)
Chacun apporte quelque chose pour dîner (formule « auberge espagnole »)

Heures d'informations syndicales dans les collèges
Lundi 10 février : collège de Valognes (11h30 à 12h30), de Saint-Pierre-Eglise (13h-14h)
Lundi 17 février : collège de Villers-Bocage (11h20-12h15), collège de Bretteville-sur-Laize de 13 à 14h.


Métiers

Langues au Bac
Un groupe de travail académique se réunit mercredi prochain au rectorat pour mettre en place des outils et une cohérence académique sur les épreuves de langues aux bacs généraux et technologiques. Si vous avez des informations à faire remonter, c'est le moment !

Formation professionnelle : pas de réduction des PFMP !
Le 04 février, la DEGESCO a donné des précisions préalables à la sortie de la consultation informatique des PLP.
« Le ministre a arbitré, il n’est pas opportun de réduire la durée des PFMP »
Aux demandes du Sgen-CFDT, la DEGESCO a précisé :
•         Les mesures de transformation des CCF ne concernent que le BEP en tant que diplôme intermédiaire. Les formations dont la certification intermédiaire  est un CAP ne sont pas concernées par cette transformation.
•         La transformation du CCF ne concerne donc plus que la PSE et l’éco/gestion-droit dont l’évaluation se fera sous forme d’épreuve terminale ponctuelle.
Le Sgen-CFDT est satisfait de cet arbitrage qui conforte notre conception de l’enseignement professionnel.

L'Orientation engagée dans la bonne direction ?
Les discussions ont repris avec le ministère sur le devenir des CIO et de leurs personnels. Le compte-rendu est ici.
Le SGEN-CFDT se félicite d'une part de cette démarche, car les personnels ont envie qu'enfin leur avenir soit stabilisé. D'autre part, plusieurs positions du SGEN-CFDT sont reprises pour l'instant par le ministère, ce qui laisse augurer une sortie positive de la crise actuelle.

Du nouveau pour les contractuels enseignants

logo clicLe 22 janvier 2014, le ministère a réuni un groupe de travail sur la question des contractuels enseignants et a dévoilé ses propositions. Le détail sur ce lien.
A faire circuler à tous ceux qui sont concernés …

Métier enseignant dans le Second degré : une année de perdue. Vive l'immobilisme !
Alors que les négociations métiers ont acté des avancées significatives pour nombre de personnels, les enseignants du second degré restent enfermés dans un statut dépassé qui n’est capable ni de les protéger ni de valoriser leur travail réel. Du fait de blocages et de l’incapacité de l’organisation syndicale majoritaire à assumer la nécessaire évolution du décret de 1950, les négociations n’ont pas été conclues en décembre. Les personnels seront donc privés, à la rentrée 2014, des mesures positives contenues dans les propositions ministérielles initiales. Voir plus de détail sur notre site.

Humeur
Combattons les marées nauséabondes !
La société française est malade. Les statistiques le montrent : chômage au plus haut, triste record aux Restos du Coeur, explosion du nombre de SDF.
Le développement de certaines idées le montre aussi.
Ces courants d'idées ne sont pas nouveaux. La méfiance envers les élites est vieille comme la civilisation. Le traditionnalisme catholique date de Vatican II. L'antisémitisme "moderne" remonte à Dreyfus. Et l'antisémitisme musulman, relayé actuellement par Dieudonné, s'est développé l'installation d'Israël en Palestine. Quant au racisme, on le trouve dans les premiers écrits de l'Humanité !
Ce qui est récent, c'est que ces discours ne se cachent plus en France. Ce qui est nouveau, c'est que ces différents courants se sont agglomérés autour de combats communs : le mariage pour tous, la "défense" de la liberté d'expression ... et l'Ecole maintenant.
Pourquoi maintenant ? Il y a la crise sociale actuelle, certes. Il y a les propos du Front national légitimés quand ils sont repris par la droite "décomplexée". Il y a un gouvernement et une opposition décridibilisés. Il y a la réalité d'une jeunesse française musulmane qui se sent rejetée par le reste de la société.  Il y a aussi les succès de mouvements "populaires" peu structurés, facilement manipulables par la diffusion de fausses informations.
L'Ecole se trouve actuellement aux premières loges : le délire collectif autour de l'ABCD de l'Egalité, assimilé à une "Théorie du genre", épouvantail assemblé par l'Extrême-droite et relayé par certains journalistes en mal de notoriété depuis que le sarkozysme est passé de mode. Plus surprenant encore, des attaques contre l'enseignement de la mémoire des combats contre le nazisme. Une association locale, qui fait un travail exemplaire auprès des jeunes de l'académie est ainsi montrée du doigt dans une vidéo (voir le journal télévisé du 4 février) !
Pas si surprenant en fait. Tous ces discours nauséabonds, on ne les entendait plus beaucoup depuis la victoire sur le nazisme en 1945. Avant, dans les années 30, ils étaient bien plus communs. Les horreurs de la Seconde guerre mondiale ont servi depuis, en Europe, de digue contre le racisme, l'antisémitisme et l'intolérance. Cette digue est maintenant sapée.
C'est à l'Ecole de la consolider, de rappeler ce à quoi aboutit l'abandon des valeurs portées par les Lumières, à travers nos cours, à travers nos actions. Car nos élèves sont des citoyens en devenir, et les difficultés du moment ne doivent pas amener notre société à choisir le plongeon dans l'abîme.